Therabody PowerDot 2.0: stimulation TENS à la maison

Avec le PowerDot 2.0 Duo, j’ai pu me débarrasser de douleurs que je trainais depuis des mois. Je ne pensais pas que la stimulation neuromusculaire électrique (NMES) des muscles et la stimulation transcutanée électrique nerveuse (TENS) seraient si efficaces. Ça peut aussi faciliter la détente, la performance et la récupération sportive.

PowerDot 2.0 – comment ça marche?

Le fonctionnement est très simple: il faut applique des coussinets conducteurs gluants (pads) à des endroits stratégiques autour du muscle ou de la zone à traiter. On y branche les électrodes.

(Contrairement à ce que les photos peuvent laisser supposer, les PowerDots ne sont pas branchés dans son téléphone. La connexion avec les électrodes est sans fil, par Bluetooth.)

Il n’y ensuite qu’à sélectionner un programme dans l’application Android ou iOS. Il y a plusieurs options selon notre objectif: le bien-être, soulager la douleur, se concentrer sur une partie du corps, le réchauffement musculaire ou la performance selon notre sport de prédilection (course, crossfit, musculation…). Quelques questions supplémentaires servent à indiquer son niveau de fatigue ou de douleur. Quand c’est fait, on démarre le traitement. Il sera toujours à intensité zéro pour éviter le risque de choc surprise ou de sursaut. On augmente soi-même le niveau de stimulation électrique en fonction de son confort.

Quand on monte le niveau, notre peau se met à picoter, à chatouiller… Puis les muscles commencent à se contracter visiblement. C’est assez impressionnant! Même si l’intensité peut aller jusqu’à 100, je n’ai pas dépassé le niveau 25.

La séquence de contractions et de relâchements est assez particulière. En mode détente, ça ressemble vraiment à un massage profond d’un muscle, c’est drôlement agréable.

Les programmes du PowerDot durent autour de 25 minutes, selon la partie du corps et l’effet visé. L’intensité s’ajuste si on veut privilégier le confort ou l’efficacité d’un traîtement.

Si on utilise l’application sportive Strava pour enregistrer ses entraînements, l’application proposera automatiquement un traîtement axé récupération au moment idéal dans les heures qui suivent.

On nous demandera d’évaluer de nouveau notre niveau de douleur à la fin.

Ça marche bien?

Therabody PowerDot 2 Duo
L’étui de rangement compact des PowerDots

C’est très anecdotique, mais dans mon cas, je diras que ça fonctionne très bien! Une douleur musculaire que je trainais depuis des mois suite à un problème de nerfs sciatique est rapidement passée d’un niveau 5 à 2 après un traitement TENS. Après une semaine, elle est pratiquement disparue. Je ne pensais pas que ce serait aussi efficace. Ce n’est pas pour rien que c’est utilisé et conseillé par certains physiothérapeutes.

Le traîtement PowerDot peut se faire assis (en regardant la télé, en lisant!) ou couché. Il est toujours possible de vaquer à des activités très légères pendant certains traitements… Mais il en raison des spasmes et les contractions des muscles, il faut faire attention, et ne surtout pas conduire en même temps!

L’autonomie peut aller jusqu’à 20 heures, et la recharge se fait avec un câble USB. Comme on peut s’en servir pour la récupération après ses entraînements ou simplement pour relâcher ses tensions musculaires, l’appareil peut continuer de servir même si on n’a plus de douleurs.

Pour faciliter le positionnement des électrodes, j’aurais aimé avoir plus de conseils, de photos et de vidéos. J’ai mis un peu de temps à trouver comment les placer à partir d’un gros plan d’une fesse! Avec l’habitude, on arrive intuitivement à les positionner à l’endroit qui apporte le plus de bienfaits.

Les coussinets conducteurs sont réutilisables environ 25 fois; les Electrode Pads officiels coûtent 24 CAD. (On peut en trouver des coussinets moins coûteux en cherchant un peu.) On pourra aussi se procurer un coussinet plus grand pour les douleurs dans le bas du dos.

Est-ce que ça vaut la peine?

Le PowerDot 2.0 coûte 249 CAD. J’ai fait l’essai de l’ensemble Duo, qui contient deux PowerDots (439 CAD) pour traiter en même temps les deux côtés de son corps – la jambe ou l’épaule gauche et droite, par exemple. C’est plus agréable, même quand la douleur est surtout d’un côté. On pourra toujours ajuster l’intensité du traîtement du côté plus sensible. J’adore le design compact des PowerDots: tout reste collé sur soi!

Comme pour le puissant masseur par percussion Theragun de Therabody, on peut trouver sur internet des appareils de stimulation TENS et NMES beaucoup moins coûteux sur Amazon. Comme ils sont jusqu’à huit fois moins chers, ça peut être tentant! Même s’ils proposent des fonctions très similaires, le design n’est pas aussi élégant ni aussi compact. Le contrôle ne se fait pas avec application. Et rien n’indique que la qualité et la sécurité seront au rendez-vous.

P.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.