Millo, mixeur portable connecté [avec vidéo!]

Avec le blender Millo, on peut se faire des smoothies, des cocktails exotiques, ou des shakes bien lisses où qu’on soit, sans avoir besoin de prise de courant. Il se contrôle avec des boutons astucieux ou une application.

Après avoir mis à jour mon masque Active Pop, ma poêle à frire Hestan Cue, voilà que c’est un mixeur que je mets à jour! Le Millo se veut une réinvention du blender. Il devient portable: avec sa pile rechargeable, on pourra se faire une dizaine de smoothies où qu’on soit.

Les commandes sont tactiles. Comme la surface de contrôle est lisse, il n’y a pas de boutons dans lesquels du liquide arrive toujours à se faufiler. On le démarre en tapant la base n’importe où. Les boutons s’illumineront en fonction de l’endroit où on a touché. On peut choisir les préréglages pulsations, smoothie, et un mode silencieux (même si en mode normal, le moteur est plutôt silencieux!), ou contrôler la puissance manuellement. Par défaut, il s’arrêtera après une minute de fonctionnement.

Contrôler son mixeur Millo avec une application

Si les boutons tactiles du Millo sont surprenants, le contrôler avec l’application l’est encore plus. En plus du niveau de la pile, on pourra voir le pourcentage de puissance et la vitesse de rotation de la lame sur un graphique. Est-ce que c’est nécessaire? Pas vraiment. Mais pour un amateur de techno, c’est assez fascinant. Et l’idée de mettre à jour mon mixeur pour en améliorer les performances (et ajouter des modes personnalisés?) me fascine.

Capacité limitée

Un inconvénient: on ne peut faire qu’une boisson d’environ 500 millilitres à la fois. C’est la hauteur de la ligne max. Ça ne laisse pas beaucoup de place pour ajouter des fruits, des poudres et des glaçons!

Le filetage du mécanisme est à l’intérieur du contenant plutôt qu’à l’extérieur; c’est plus agréable pour boire. Il est toutefois terrifiant de voir le liquide se glisser jusqu’au joint d’étanchéité du couvercle!

Le mécanisme de fermeture semble bien pensé, et ne demande pas de visser. Pour éviter les dégâts, il n’y a qu’à tourner le couvercle jusqu’au bout, sans forcer. Le mixeur ne démarrera pas s’il détecte que le contenant est mal fermé. Mais il faut faire attention: si on ferme le couvercle trop rapidement, le joint d’étanchéité peut glisser.

Un couvercle pour boire en déplacement est inclus dans l’emballage.

La recharge du Millo demande 2 heures avec une prise USB C et l’adaptateur inclus. Un bouton sous l’appareil sert à l’allumer et à vérifier le niveau de la charge. Des prises de rechange pour différents pays sont aussi dans l’emballage.

L’entreprise est basée en Lithuanie, mais il y a sur la boîte a une description en français. C’est mieux que bien des sites de startups montréalaises in English only)! L’application n’est qu’en anglais pour l’instant.

Lavage facile

Les lames dans le couvercle du contenant Millo

Le lavage est facile: le contenant de plastique Tritan sans bisphénol A (BPA) va au lave-vaisselle. Les lames sont intégrées au couvercle du contenant, et le couple est transmis par un champ magnétique; un rinçage suffit. Le plus simple est de faire fonctionner le mixeur avec un peu d’eau et une goutte de savon!

On trouvera des contenants de voyage (19 euros) et des couvercles de rechange (49 euros) sur le site de Millo, si on veut partager la base entre plusieurs personnes, membre de la famille ou collègues de travail. Chacun pourra ainsi être responsable de son nettoyage.

Mélangeur Millo: un superbe objet connecté

millo appli blender mixer ios android

Le mixeur/mélangeur/blender Millo est superbe et portable. On pourra l’utiliser en pique-nique, en camping, au gym, sur sa terrasse, ou même en voyage (si on veut ajouter environ un kilo et demi dans ses bagages). Le prix fait toutefois sursauter: 479 euros, soit autour de 700 CAD. Un prix similaire à des modèles plus costauds, comme les Vitamix.

C’est donc un accessoire luxueux, pour ceux qui aiment les beaux objets, comme le kit à café de Pakt ou les produits Dyson. On peut se le procurer sur le site www.getmillo.com.

P.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.