Le retour du régime de patates : 10 livres de moins

Je me suis remis au régime de patates. J’avais envie de perdre un peu de gras, ma bedaine s’étant bonifiée avec le confinement. J’ai remplacé mon repas du soir par un énorme bol de patates, ce qui m’a aidé à perdre environ 10 livres (4,5 kilos) en deux mois.

Mise en garde : je ne suis pas médecin, ni entraîneur. Je ne fais que partager mes résultats très personnels.

Rappel des règles du régime de patates

De 210 à 200 livres. Je me suis pesé matin et soir pour avoir plus de données.

Dans un billet précédent, je raconte comment j’ai perdu 3 livres en trois jours. Les règles du régime de patates (potato diet) sont simples. Il n’y a qu’à ne manger que des patates ! Littéralement que des patates : pas de beurre, de gras (non, pas de patates frites), de mayonnaise ou de ketchup. Dans sa forme la plus stricte, sans assaisonnement.

On peut manger autant de patates qu’on veut. C’est expliqué dans le livre Spud Fit. Son auteur, Andrew Taylor, a ainsi perdu plus de 100 livres en un an.

J’ai une grande capacité à manger plusieurs fois la même chose sans me lasser en plus d’avoir une affection particulière pour les pommes de terre. Comme je voulais perdre au moins dix livres et y aller plus progressivement, je n’ai remplacé que mon souper par des patates, après avoir déjeuné et dîné raisonnablement.

Le soir, je pouvais manger entre 750 et 900 grammes de patates – autour de deux livres. Toutes ces bourratives patates ne représentent que 700 calories.

Un peu de variété quand même

régime patates pommes de terre épinards
Repas festif avec des oignons frits

J’ai ajouté de la variété avec différents « assaisonnements » peu ou pas caloriques. Quelques exemples:

  • Bouillon de poulet (de boeuf ou de légume…) pour en faire une soupe consistante
  • Épices furikake japonaises
  • Épices à steak de Montréal
  • Un peu d’oignons frits (truc découvert au Dollarama)
  • Échalotte/ciboulette hachée
  • Avec pâte d’ail et/ou gingembre
  • Du paprika
  • De la levure alimentaire (donne un goût de Kraft Dinner!)
  • Sauce épicée style chili, tabasco ou sriracha, de la moutarde ou du wasabi
  • Du miso

Et parfois, des extras qui ajoutent des calories aux patates, mais aussi de la texture et du goût :

  • Des épinards bouillis (super combo!)
  • Du pesto
  • Un oeuf
  • Une tranche de fromage (j’adore la raclette)
  • Une petite boîte de thon à l’huile (avec ou sans l’huile)
  • Du ketchup (même si personnellement, je ne suis pas très ketchup…)

Il ne faut pas sous-estimer le plaisir de changer de variété de pomme de terre (jaune, rouge, Russet, blanche, au four, bouillies…) et de les manger avec ou sans la pelure. Ça fait un agréable changement de texture et de goût. Sans les peler, c’est aussi plus rapide à préparer!

Je ne suis pas un moine. Pendant le mois, j’ai soupé « normalement » à quelques reprises, avec des amis. J’ai même eu un cheat day, et mangé des frites un soir. (Comme quoi je ne me lasse pas des patates !)

Ne manger que des pommes de terre pour souper : résultats

J’ai perdu une dizaine de livres en deux mois, avec une courbe assez droite malgré quelques écarts. Sans difficulté, ni être affamé.

Je compte continuer jusqu’au premier mai, où je devrais selon mes calculs atteindre 195 livres.

Trucs bonis ?

  • Alors que mon poids s’est mis à stagner, selon ma balance, mon taux d’hydratation a augmenté, passant d’environ 52% à plus de 54%. 1% de 200 livres, c’est 2 livres. Curieux de voir comment ça va se stabiliser. (Mise à jour : il semble que c’est une réaction normale après une période de déficit calorique. Il semble qu’un « cheat day » peut aider…)
  • Un gros souper de patates élimine mon envie de grignoter avant de me coucher. Je ne me couche pas affamé.
  • J’ai porté une veste lestée de 10 kilos (22 livres), avec parfois plus de poids dans un sac à dos pour augmenter ma dépense énergétique en marchant. Oui, ça donne l’impression que c’est une veste pare-balle.
  • 30 minutes à pédaler le matin, c’est une belle façon de commencer la journée
  • J’ai porté le bracelet Fitbit Sense et utilisé l’application Cronometer pour évaluer mes calories consommées.
  • J’ai fait mes patates au microonde pour que ça aille plus vite, mais je serais curieux d’essayer avec un Air Fryer (sans huile). J’aurais pu aussi en faire au four, même si c’est plus long comme cuisson.
  • En surveillant les promotions, je n’ai pas payé plus de 3$ par sac de 10 livres, souvent moins. Un régime économique qui revient à autour de 60 sous par souper.
  • Pour me gâter, j’aurais pu acheter des sacs des petites pommes de terre plus exotiques. Mais mon repas coûterait alors 10 fois plus cher.

P.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.

One thought on “Le retour du régime de patates : 10 livres de moins

  • 10 avril 2022 à 13:28
    Permalink

    WoW! Je saurai quoi te servir pour le dîner de Pâques vu que tu aimes tant les patates….

Les commentaires sont fermés.

%d bloggers like this: